Projet urbain

L’AUAO a développé depuis longtemps ses compétences en matière d’analyse spatiale, de lien entre les politiques de développement, les sites, les besoins. L’Agence accompagne les communes dans la fabrique de morceaux de villes, de bourgs ; elle réalise des études de faisabilités urbaines et paysagères, élabore des esquisses programmatiques d’évolution des territoires .Elle rédige des orientations d’aménagement pour accompagner des dossiers de consultation de porteurs de projet et leur maître d’œuvre…, des cahiers de charges de consultation, ainsi que des propositions très précises, par exemple le réaménagement d’une place, d’un itinéraire, d’une entrée de ville pour mieux évaluer les enjeux de mutations des espaces et territoires..

Le renouvellement des formes urbaines, la prise en compte des nouvelles conceptions architecturales mieux adaptées aux impératifs d’environnement, mais aussi aux pratiques des habitants conduisent l’AUAO a élaborer des documents pédagogiques de sensibilisation des élus et des habitants, de type « chartes » ou guides de qualité, accompagnant l’action publique dans le temps long de l’urbanisme.

Une grande partie des travaux classés dans la catégorie des « projets urbains » s’effectue dans le cadre de missions spécifiques pour des communes, une société d’économie mixte d’aménagements, un bailleur social, et ne peuvent donc être présentés sur ce site Web. Mais l’Agence organise aussi des conférences, des séminaires, des expositions pour montrer ce qui peut être mis en commun, ce qui peut alimenter les réflexions pour une meilleure utilisation de l’espace, ou pour s’inspirer de bonnes pratiques.

Enjeux urbains

Quart nord-ouest
Quart nord-ouest
(46 pages – 39,8 Mo)

Enjeux urbains - Saran
Enjeux urbains – Saran
(64 pages – 53,2 Mo)
L’Agence intervient sur des périmètres très variables, allant du grand territoire au micro-projet, des grands enjeux à l’échelle de l’agglomération à ceux qui concernent une commune, soucieuse de mieux organiser son développement ou son fonctionnement quotidien. Agissant en priorité sur le territoire de l’agglomération d’Orléans, elle répond aussi à des appels d’offres, ou aux sollicitations des communes voisines. Ainsi, l’abandon d’un projet de rocade permet de se pencher sur la façon de réaffecter des espaces gelés depuis longtemps pour retisser des liens entre quartiers, apporter des équipements qui manquent, tout en tenant compte de contraintes extérieures, comme l’inondabilité. L’AUAO peut également s’autosaisir d’études sur des sujets qui lui apparaissent comme très importants et pouvant être liés à des démarches globales comme le PLH : le bâti de la reconstruction représente un potentiel important d’accueil de familles au centre d’Orléans, et s’intègre dans un processus de requalification lié à l’arrivée du tram.

 

De nouvelles façons de faire la ville

Chécy Grainloup
Ecoquartier Chécy Grainloup
(65 pages – 5,09 Mo)

Orléans les Groues
Projet urbain des Groues
(54 pages – 16,8 Mo)
Les évolutions du droit de l’urbanisme, la prise en compte des enjeux environnementaux, du processus de transition énergétique, mais aussi l’évolution des savoir-faire et de la demande des habitants font en permanence évoluer les conceptions urbaines et architecturales. L’Agence d’urbanisme, insérée dans le réseau national de la FNAU, dispose d’un large dispositif de veille et d’observation, qui lui permet d’assister les communes ou les aménageurs dans l’élaboration de leurs projets. L’AUAO anime un club écoquartier, où des professionnels exposent les points importants à prendre en compte pour réussir ce nouveau type d’opération, de l’acquisition des terrains à la conception urbaine proprement dite. L’Agence s’investit aussi largement dans la valorisation des paysages naturels, forêts ou rives de Loire, classées comme site exceptionnel par l’Unesco.Autres documents :

Club écoquartier
Club écoquartier Saint-Cyr-En-Val
(8 pages – 1,44 Mo)

 

Réaménager des sites délaissés ou de faible qualité urbaine

Requalification Dessaux
Requalification Dessaux
(64 pages – 10,8 Mo)
Atlas des friches
Atlas des friches
(98 pages – 9,92 Mo)

 

L’évolution de l’appareil économique peut se traduire par l’abandon de terrains, lorsque l’entreprise disparaît, ou qu’elle déménage pour des locaux mieux adaptés à ses besoins. La collectivité peut être désireuse de saisir cette opportunité pour revaloriser le site, soit en maintenant sa vocation économique, soit en la faisant évaluer vers de l’habitat, une zone mixte, ou l’accueil d’un équipement collectif. L’Agence d’urbanisme est souvent sollicitée pour imaginer ces nouvelles vocations, pour définir les grandes lignes d’un programme, élaborer un cahier des charges pour sélectionner des aménageurs. Elle s’efforce de montrer les potentialités et atouts de ces terrains, souvent mal perçus au départ, et peut ensuite assister les collectivités à différentes phases du projet. La question du traitement des entrées de ville, qui se sont constituées sans plan d’ensemble, et ne fonctionnent souvent pas de façon optimale, est aussi l’occasion de mener une réflexion à champ large, sur la voirie, sur le commerce, sur l’insertion urbaine et le traitement architectural.

St-Cyr-en-Val - Limère
St-Cyr-en-Val – Limère
(50 pages – 22 Mo)

IBM Combleux
IBM Combleux – Porter à connaissance
(78 pages – 8,06 Mo)

 

Faire connaître les enjeux de l’urbanisme par des expositions, conférences, séminaires

Verdier
La cité particip’ active
(42 pages – 10,2 Mo)

Cahier des expositions
Cahier des expositions
(20 pages – 3,35 Mo)
Parmi les missions de l’agence, « faire connaître les enjeux de l’urbanisme » ouvre le champ à un assez large panel d’actions, élaborées en interne ou en partenariat, ou relayant des réalisations extérieures, pour les diffuser le plus largement possible au niveau local. Les « jeudis de l’urba » sont des conférences souvent mensuelles, qui permettent de faire intervenir trois ou quatre professionnels pendant deux heures, sur des sujets annoncés annuellement, relayés par la presse régionale. Un programme d’expositions, sur la base de 3 ou 4 par an, met l’accent sur des pratiques actuelles, comme l’utilisation temporaire d’espaces délaissés (« ré-architecture », exposition réalisée par le Pavillon de l’Arsenal à Paris), la densification des parcelles par redivision (processus « BIMBY »), les qualités spécifiques d’un bâti ancien (conférence Delemontey) ou les scenarios d’évolution du territoire national dans 30 ans (« retro-pers-prospective », alliant un travail réalisé par l’AUAO avec la présentation d’un travail de la DATAR).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.