L’Agence, activités, programme de travail

Le projet d’agence

La direction a élaboré en étroite concertation avec la Présidence, le bureau, les personnalités qualifiées un projet d’agence qui prend en compte les évolutions législatives récentes, en particulier la loi ALUR.

Le projet d’Agence est organisé autour de trois axes :

  • Axe 1 : faire de l’Agence un outil au service de la stratégie des territoires : L’Agence doit fournir aux élus des visions de moyen et long terme (prospective) ; élargir le champ géographique de la réflexion, intercommunalité, aire urbaine, département et région ; croiser les regards avec les autres organismes et partenaires
  • Axe 2 : offrir aux partenaires une ingénierie répondant à leurs ambitions et aux défis d’aménagement : L’Agence doit fournir une lecture décryptée des évolutions législatives et réglementaires dans les champs de l’urbanisme et du droit de la construction, et montrer leur impact concret sur l’élaboration des documents d’urbanisme et des politiques publiques. L’Agence apporte son expertise et celle de son réseau, la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (52 agences en France, 1600 professionnels)
  • Axe 3 : créer les conditions d’un débat constructif : L’Agence porte à connaissance les enjeux de l’urbain et de l’évolution des modes de vie, et les réponses issues d’autres territoires. Elle construit une politique éditoriale, et organise des manifestations ou événements, seule ou en partenariat : expositions, conférences, clubs et séminaires.

 

Le programme de travail

Le programme de travail soumis à la validation des instances de l’Agence est construit de façon très partenariale par la direction de l’Agence.

Trois impératifs sont à concilier :

  • d’abord identifier les sujets d’intérêt général, qui concernent tous les membres comme les portraits de territoire, la planification de niveau agglomération, la prospective scolaire ou la prise en compte de l’inondabilité ;
  • dégager du temps pour des études plus ciblées sur des aménagements intéressant plusieurs communes, comme les entrées de ville, les grands quartiers, la localisation des équipements, le fonctionnement des infrastructures ;
  • garder de la souplesse et du temps disponible pour répondre à des besoins nouveaux, proposés par les membres ou par l’Agence elle-même, en auto-saisine, en adaptation aux débats locaux ou nationaux.

Ce programme est en principe élaboré sur deux années, avec des niveaux de priorité qui peuvent évoluer en fonction de la demande des membres, ou du pilotage de la Présidente et du Bureau. Sa réalisation effective est attestée par les rapports d’activités annuels.

Programme partenarial 2017

Les rapports d’activités

Les rapports d’activités annuels sont l’occasion de montrer de façon très concrète les études et outils produits par l’Agence et l’avancée des travaux des missions au long cours. Les trois pôles de l’Agence, observatoires et études sectorielles, projets urbains et planifications, moyens généraux et événementiel résument leurs actions, développent leurs visions croisées, montrent comment leurs travaux s’articulent. Une partie de ces travaux sont présentés en « revues de projets », mini-conférences facilitant leur appropriation par les élus et techniciens de l’agglomération et des communes.

Pour en savoir plus :

Rapport d’activités 2016

Rapport d’activités 2015
 

Rapport d’activités 2014

Rapport d’activités 2013
Rapport d’activités 2013

Rapport d’activités 2012
Rapport d’activités 2012

Rapport d’activités 2011
Rapport d’activités 2011

Rapport d’activités 2010
Rapport d’activités 2010

Rapport d’activités 2009
Rapport d’activités 2009
Rapport d’activités 2008

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.